Le congé parental, source de stress financier pour les médecins? Pas nécessairement! - Fonds FMOQ

Le congé parental, source de stress financier pour les médecins? Pas nécessairement!

Les sources de revenus des médecins pendant un congé parental

Avec quel argent accueillir un enfant?

Accueillir un enfant change une vie. Cliché, mais vrai! Il y a tant à prévoir et ce, dès le début du projet parental. Les finances font partie des choses qu’on préfère régler avant l’arrivée d’un bébé, question de réellement profiter des moments en famille. En planifiant à l’avance, vous irez chercher le maximum auquel vous avez droit et éliminerez un stress financier de votre vie de jeune parent. Voici un tour d’horizon des principales sources de revenus pour votre congé.

Les prestations du RQAP : on serait fou de s’en passer!

Le RQAP s’adresse tant aux salariés qu’aux travailleurs autonomes. Il remplace de 55 % à 75 % de votre revenu selon le régime choisi. Réfléchissez à votre choix de régime dès maintenant, puisqu’il est irrévocable.

Régime de base Régime particulier
  • Congé de maternité (personne qui accouche) : 18 semaines à 70 % du revenu
  • Congé de paternité (autre parent) : 5 semaines à 70 % du revenu
  • Congé partageable : 7 semaines à 70 % et 25 semaines à 55 % du revenu
  • Congé de maternité (personne qui accouche) : 15 semaines à 75 % du revenu
  • Congé de paternité (autre parent) : 3 semaines à 75 % du revenu
  • Congé partageable : 25 semaines à 75 % du revenu
  • Adoption : 5 semaines (chaque parent) à 70 % du revenu
  • Accueil et soutien : 13 semaines à 70 % du revenu
  • Congé partageable : 7 semaines à 70 % et 25 semaines à 55 % du revenu
  • Adoption : 3 semaines (chaque parent) à 75 % du revenu
  • Accueil et soutien : 12 semaines à 75 % du revenu
  • Congé partageable : 25 semaines à 55 % du revenu

 

Des changements en 2021

Depuis 2021, certaines modifications ont été apportées au RQAP. Elles permettent de passer plus de temps en famille et tiennent compte de certaines situations particulières. Par exemple, vous pouvez vous prévaloir de quelques semaines additionnelles dès que 6 à 8 semaines de prestations parentales partageables ont été versées à chaque parent, ainsi que des prestations supplémentaires pour les naissances multiples.

À retenir : les revenus annuels admissibles ne peuvent dépasser 83 500 $ (en 2021). Vous obtiendrez donc un maximum de 75 % de 83 500 $ si vos revenus dépassent cette limite. Utilisez l’outil de simulation des prestations du RQAP pour avoir une idée plus claire des montants auxquels vous pourriez avoir droit.

Programme d’allocations de congés de maternité et d’adoption : spécifiquement pour les médecins

En vertu de l’annexe XVI de l’entente générale de la pratique des médecins, vous pouvez vous prévaloir d’un programme d’allocations, à condition d’avoir accumulé au moins 10 semaines de rémunération dans le cadre du régime d’assurance maladie.

Pour une période maximale de 12 semaines consécutives incluant le jour de l’accouchement, cette allocation équivaut à 67 % de votre rémunération de base moyenne hebdomadaire, qu’elle soit versée selon le mode à l’acte, au tarif horaire, à la vacation ou au per diem. Cela vous donne droit à un maximum de 1 809 $ par semaine (en 2021). Dans le cas d’une adoption, l’allocation sera versée pour une période maximale de 6 semaines consécutives, dont la répartition avant et après la prise en charge de l’enfant vous appartient. S’y ajoute une compensation pour les frais de bureau pour les médecins exerçant en cabinet. D’un maximum de 802 $ par semaine (en 2021), elle correspond à 33 % de votre rémunération de base moyenne hebdomadaire.

Intéressé par ce programme? Adressez-vous à la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) pour obtenir les formulaires appropriés.

Épargne personnelle : pensez au CELI et au REER

Créé en 2009, le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est une petite merveille! Tout ce que vous y accumulez ne sera jamais soumis à l’impôt. Vous pouvez donc retirer de l’argent de vos CELI pour compléter les prestations et allocations parentales sans vous inquiéter des agences de revenu.

Plusieurs règles encadrent ce véhicule d’épargne. Par exemple, il faut faire attention de ne pas dépasser les cotisations maximales permises et attendre l’année suivante avant d’y remettre le montant retiré. Vérifiez votre dossier à l’Agence du revenu du Canada pour connaître vos droits de cotisation.

Si vous avez besoin de fonds supplémentaires pour soutenir votre train de vie pendant votre congé parental, vous pouvez aussi retirer vos REER. Toutefois, il n’existe pas de régime spécial pour les parents, comme celui d’accession à la propriété (RAP) ou d’encouragement à l’éducation permanente (REEP). Ces revenus seront donc soumis à l’imposition, mais votre taux marginal devrait être moins élevé qu’à l’habitude pendant votre congé puisque vos revenus diminueront.

Rien ne vaut un plan sur mesure pour vous assurer de tirer le meilleur parti de toutes ces sources de revenus. Contactez Fonds FMOQ pour parler à un conseiller.

Acheter sa première résidence avec un RAP

Judith et Nicolas sont tous les deux médecins résidents et commenceront leur pratique dans un an. En couple, ils rêvent déjà d’acheter leur première maison. Ils ont entendu parler du Régime d’accession à la propriété...
Lire la suite

Une façon futée d’épargner en vue des études de vos enfants

Des études postsecondaires, ça peut coûter cher. Que faire si vous voulez aider vos enfants ou petits-enfants à les financer ? Au cours des dernières années, un étudiant canadien inscrit à temps plein a déboursé...
Lire la suite