Le Fonds omnibus FMOQ a livré la marchandise - Fonds FMOQ
 /  15 mars 2010

Le Fonds omnibus FMOQ a livré la marchandise

e Fonds omnibus FMOQ, qui vient tout juste de fêter son 30e anniversaire, a été créé par un groupe de médecins omnipraticiens qui souhaitaient offrir à leurs confrères et à leurs consœurs un véhicule de placement abordable, diversifié comme une caisse de retraite doit l’être, et susceptible d’offrir un bon rendement ajusté pour le risque à long terme.

Sans l’ombre d’un doute, le Fonds omnibus FMOQ a livré la marchandise, car il a généré un rendement annuel composé de 9,84 % sur 30 ans (tableau 1), période au cours de laquelle il n’a affiché un rendement négatif qu’à deux occasions, soit en 2002 et 2008 (tableau 2). En pratique, une somme de 1 000 $ investie le 1er janvier 1980 dans le Fonds omnibus FMOQ valait 16 703 $ le 31 décembre 2009.

Force est de constater que les médecins omnipraticiens qui ont choisi ce Fonds pour bâtir leur capital-retraite se sont fort bien tirés d’affaire. Le tableau 3 permet d’apprécier la valeur d’un REER accumulé par un médecin ayant toujours investi le maximum permis annuellement dans le Fonds, et ce, au début de chaque année. Les données tiennent évidemment compte de la limite de cotisation annuelle qui prévalait à l’époque et qui a récemment été haussée de façon plus substantielle. De fait, sur 30 ans, 351 000 $ ont pu être investis dans ce REER et le Fonds omnibus FMOQ a permis de faire croître cette mise de fonds pour atteindre 1 076 100 $.

Bien que la croissance semble avoir été plus forte pendant les années 1980 (tableau 4), il est important de tenir compte de l’inflation dans un tel exercice. Ce faisant, il appert que les années 1990 se sont avérées encore plus enri-chissantes que la décennie précédente, période pendant laquelle l’inflation était beaucoup plus problématique.

Pour ce qui est des 10 premières années du nouveau millénaire, le marché des actions et, dans une moindre mesure, celui des obligations, ont été moins profitables, en raison d’un écart de rendements provoqué essentiellement par les actions étrangères qui ont généré une perte pour la période de 2000 à 2009, alors qu’elles avaient été les « championnes » de la croissance entre 1980 et 1999. Depuis 10 ans, vos cotisations versées dans le Fonds omnibus FMOQ s’élèvent à 165 000 $ et ont progressé pour atteindre 203 912 $. Ce résultat est attribuable à trois facteurs principaux :

1) le rendement : la dernière décennie a permis de dégager un rendement annuel de seulement 4 %, alors que le Fonds omnibus FMOQ avait grimpé en moyenne de 12,89 % par année, de 1979 à 1999 ; les bourses mondiales sortent d’ailleurs de leur pire décennie depuis la Grande dépression des années 30 ;

2) le temps : plus la période observée est longue, plus l’effet des rendements composés prend de l’importance ;

3) la séquence des rendements : le plafond REER ayant beaucoup augmenté dans les dernières années, l’importante baisse de l’année 2008 a affecté une part plus importante du capital accumulé.

Ce dernier facteur devrait d’ailleurs encourager les investisseurs plus jeunes qui ont été déçus, voire découragés par les maigres rendements des 10 dernières années. Une mauvaise décennie (comme celle que nous venons de traverser) est moins pénalisante pour le capital-retraite lorsqu’elle survient en début de carrière, soit pendant la période où le capital détenu est moins élevé. D’où l’importance, pour tout investisseur avisé, de réviser sa stratégie de placement et la répartition des éléments d’actif de son portefeuille au fur et à mesure qu’il approche de la phase de décaissement de son capital-retraite.

Nos conseillers sont les professionnels tout désignés pour faire le point avec vous sur ce sujet, et à la lumière de votre situation personnelle. N’hésitez pas à prendre contact avec eux.

Le Fonds omnibus FMOQ est un Fonds diversifié  composé de titres du marché monétaire canadien, d’obligations canadiennes, d’actions canadiennes,  d’actions américaines et d’actions étrangères.  Ses objectifs de placement sont de procurer un revenu modéré et une appréciation du capital à long terme. Il s’adresse aux investisseurs ayant un horizon  de placement de plus de 5 ans, qui recherchent des placements dont le risque se qualifie de moyen.

1) Rendements annuels composés du Fonds omnibus FMOQ au 31 décembre 2009

1 an 16,5 % 20 ans 7,7 %
5 ans 4,1 % 25 ans 8,7 %
10 ans 4,0 % 30 ans 9,8 %
15 ans 7,3 %

 

2) Cotisation REER maximale, rendement du Fonds omnibus FMOQ et taux d’inflation

Année Cotisation maximale Rendement Taux d’inflation
1980 4 500 $ 22,5 % 12,2 %
1981 4 500 $ 6,1 % 11,3 %
1982 4 500 $ 29,0 % 8,2 %
1983 4 500 $ 14,6 % 5,5 %
1984 4 500 $ 8,0 % 3,5 %
1985 7 500 $ 21,5 % 4,4 %
1986 7 500 $ 11,7 % 4,0 %
1987 7 500 $ 6,5 % 4,0 %
1988 7 500 $ 10,3 % 4,3 %
1989 7 500 $ 13,7 % 5,5 %
1990 7 500 $ 1,7 % 6,9 %
1991 11 500 $ 21,9 % 1,6 %
1992 12 500 $ 4,2 % 2,0 %
1993 12 500 $ 19,1 % 1,3 %
1994 13 500 $ 0,0 % 0,6 %
1995 14 500 $ 17,3 % 1,6 %
1996 13 500 $ 16,4 % 2,2 %
1997 13 500 $ 16,1 % 1,1 %
1998 13 500 $ 9,8 % 0,7 %
1999 13 500 $ 12,0 % 2,2 %
2000 13 500 $ 4,1 % 3,0 %
2001 13 500 $ 2,0 % 1,4 %
2002 13 500 $ -8,6 % 4,5 %
2003 14 500 $ 15,2 % 1,3 %
2004 15 500 $ 8,3 % 2,0 %
2005 16 500 $ 10,1 % 2,8 %
2006 18 000 $ 10,6 % 1,1 %
2007 19 000 $ 2,1 % 2,2 %
2008 20 000 $ -15,6 % 1,1 %
2009 21 000 $ 16,5 % 1,9 %

3) Investissement + gain = valeur totale du REER

Période Montant  investi Gain Valeur du REER
30 ans 351 000  $ 725 110  $ 1 076 110  $
25 ans 328 500  $ 469 650  $ 798 150  $
20 ans 291 000  $ 273 268  $ 564 268  $
15 ans 233 500  $ 120 804  $ 354 304  $
10 ans 165 000  $ 38 912  $ 203 912  $
5 ans 94 500  $ 8 809  $ 103 309  $

 

4) Rendements annuels composés par décennie

1980-1989 1990-1999 2000-2009
Actions canadiennes (S&P TSX)* 12,2 % 10,6 % 6,2 %
Actions étrangères (MSCI Monde)* 19,8 % 14,4 % -2,6 %
Obligations canadiennes (DEX)* 13,1 % 10,1 % 6,7 %
Fonds omnibus FMOQ 14,2 % 11,6 % 4,0 %
Inflation (IPC) 6,3 % 2,0 % 2,1 %

* Rendement de l’indice, avant frais de gestion, en dollars canadiens, incluant le réinvestissement des dividendes.