Le fonds d'actions internationales FMOQ : idéal pour accroître son exposition aux marchés boursiers américains et européens - Fonds FMOQ
 /  19 mars 1999

Le fonds d’actions internationales FMOQ : idéal pour accroître son exposition aux marchés boursiers américains et européens

Les vertus reliées à la détention d’un portefeuille bien diversifié entre les différentes classes d’actifs (soit actions, obligations et encaisse) n’ont pratiquement plus de secret pour personne. Cependant, trop d’investisseurs négligent encore de diversifier leurs avoirs géographiquement de façon à profiter de la croissance économique des autres pays plutôt que de limiter leur exposition au Canada et à son dollar plutôt fragile.

Bien que le marché boursier canadien offre encore beaucoup de potentiel, il ne faut pas oublier que l’ensemble des entreprises canadiennes représentent seulement 2,5 % de toute la capitalisation boursière mondiale, ce qui nous permet d’affirmer qu’un investisseur ayant tout investi au Canada, laisse de côté 97,5 % des occasions d’investissement à l’échelle mondiale ! Au cours des 15 dernières années, alors que le marché canadien n’a connu qu’une croissance annuelle de 11,5 %(1), les marchés boursiers mondiaux ont rapporté 16,9 % annuellement. Investir à l’étranger permet, de plus, de se protéger contre les fluctuations du dollar canadien.

Au Canada, les investisseurs sont limités à 20 % de contenu étranger à l’intérieur de leur REÉR. Toutefois, grâce à sa gestion un peu particulière, le Fonds d’actions internationales FMOQ n’est pas considéré comme un placement étranger et est admissible à 100 % au REÉR et autres régimes fiscaux. En effet, le gestionnaire utilise des produits dérivés (en l’occurrence des contrats à terme) sur indices boursiers mondiaux pour calquer les performances des différentes places boursières internationales. Il couvre ses positions avec des Bons du Trésor canadiens. Bien que ces derniers représentent environ 80 % de la valeur totale du portefeuille, on doit considérer le Fonds d’actions internationales FMOQ comme un fonds investi à 100 % dans le marché boursier étant donné l’effet de levier utilisé par le gestionnaire avec ses positions sur les marchés à terme.

Les détenteurs de parts des Fonds FMOQ omnibus, de placement et équilibré ont déjà une partie de leurs avoirs qui sont investis à l’extérieur du Canada. En effet, le fonds omnibus contenait dernièrement 16 % d’actions américaines et 4 % d’actions internationales alors que les fonds de placement et équilibré étaient exposés à un peu plus de 30 % au marché boursier américain.

Le fonds d’actions internationales FMOQ est idéal pour l’investisseur voulant accroître son exposition aux marchés boursiers américains et européens. Bien que le rendement passé ne soit pas garant du futur, il est important de mentionner que le Fonds d’actions internationales FMOQ a réalisé un rendement annuel composé de 20,1 % pour la période de 3 ans se terminant le 31 décembre 1998, se classant ainsi 11ème sur l’échantillon des 63 fonds similaires de PAL Trak. De plus, les frais de gestion imputés à ce fonds sont de 0,85 % par année, soit parmi les plus bas au Canada pour ce type de fonds.

(1) Source : Morgan Stanley Capital International

MARTIN VALLÉE
Conseiller – service à la clientèle
Les Fonds d’investissement FMOQ inc.