Historique

1977

Le Bureau de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) décide de créer un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) pour ses membres.

1979

Lors de négociations avec le gouvernement du Québec, feu Dr Gérard Hamel, alors représentant des associations d’omnipraticiens affiliées à la FMOQ, donne son accord de principe à la mise sur pied d’un régime collectif de retraite auquel le gouvernement et les médecins omnipraticiens contribueraient. Les appréhensions des actuaires quant aux coûts d’un tel régime suscitent des craintes du côté gouvernemental. La FMOQ va de l’avant et met en place un régime à contribution volontaire dont elle est le maître d’œuvre.

Le comité de retraite
Le Bureau de la FMOQ forme un comité de retraite à qui il confie le mandat d’administrer, de promouvoir le régime et de gérer les fonds communs de placement. Parmi les membres du comité, les premiers représentants de la FMOQ sont :

  • Dr Jacques Dinelle, médecin omnipraticien et président du comité;
  • Dr Daniel Drolet, directeur général de la FMOQ, directeur de la revue Le Médecin du Québec et vice-président du comité; et
  • Dr Georges Boileau, trésorier de la FMOQ et secrétaire du comité.

La politique de placement
Dès le départ, les membres du comité se fixent deux (2) objectifs fondamentaux :

  • obtenir les rendements les plus élevés possible, dans le respect des critères de prudence et de sécurité;
  • maintenir les coûts de gestion parmi les plus bas.

Un premier fonds commun de placement
Le premier fonds commun de placement, le Fonds omnibus FMOQ, est créé. Il est composé de placements diversifiés : dépôts à terme garantis, actions, obligations et hypothèques.

1980

Dès sa première année d’existence, le REER FMOQ affiche une performance remarquable : le rendement obtenu est de 22,5 %.

L’ajout de placements garantis
Compte tenu des attentes particulières de bon nombre de médecins omnipraticiens, une option « placements garantis » est ajoutée au Fonds omnibus FMOQ.

1981

Au 31 mars, le REER FMOQ regroupe 450 participants et des actifs sous gestion dont la valeur s’élève à 3 millions de dollars (3 M$). Le comité de retraite suggère de séparer les fonctions de fiduciaire et de conseiller en placement jusqu’alors assumées par la Fiducie du Québec (connue maintenant sous le nom de Fiducie Desjardins).

Le Bureau de la FMOQ acquiesce à la recommandation du comité de retraite. La résolution no 1140 énonce explicitement :

  • la séparation des fonctions de fiduciaire et de gestionnaire;
  • le choix d’un gestionnaire financier réputé par voie de soumission.

1982

La firme Timmins et associés (devenue depuis TAL Gestion globale d’actifs inc.) assume désormais le rôle de conseiller en placement. Fiducie Desjardins inc. demeure fiduciaire des fonds.

1984

Le Fonds de placement FMOQ est créé afin de recueillir les investissements « hors REER » des participants. Les Fonds FMOQ comptent plus de 1 000 participants et la valeur des actifs sous gestion dépasse 13 millions de dollars (13 M$).

1986

Les Fonds FMOQ sont accessibles aux proches et aux employés des médecins omnipraticiens.

1988

Les cotes des Fonds FMOQ sont publiées chaque semaine dans les grands journaux du Québec.

1989

Le Fonds monétaire FMOQ s’ajoute aux options de placement offertes pour investir des liquidités.

1991

Afin de permettre une répartition des placements mieux adaptée à la situation personnelle des participants, le Fonds obligations FMOQ est constitué.

1992

Les Fonds FMOQ regroupent plus de 2 000 participants et la valeur des actifs sous gestion atteint 96,4 millions de dollars (96,4 M$).

1994

Le Fonds actions canadiennes FMOQ et le Fonds actions internationales FMOQ sont créés pour répondre aux attentes des participants qui souhaitent accroître la proportion d’actions dans leur portefeuille d’investissement et ouvrir davantage leurs placements aux titres étrangers.

Les Fonds d’investissement FMOQ inc.
Le Bureau de la FMOQ, sous la présidence de Dr Renald Dutil, crée une filiale autonome qu’il mandate pour gérer, promouvoir et assurer le service à la clientèle des Fonds FMOQ.

1997

Une firme de sondage reconnue est mandatée pour réaliser une recherche qualitative sur les perceptions et les motivations des médecins omnipraticiens à l’égard des placements financiers proposés par la FMOQ. Les conclusions de l’étude sont claires : un sérieux coup de barre s’impose afin d’imprimer un nouvel élan aux Fonds FMOQ.

1998

Le Fonds équilibré FMOQ est lancé afin de satisfaire les participants désireux d’investir dans un fonds admissible aux divers régimes fiscaux et dont la politique de placement est axée sur la croissance, à l’instar du Fonds de placement FMOQ. La société Les Fonds d’investissement FMOQ inc. effectue un sondage sur les besoins des membres de la Fédération en matière de placement. Il appert de cette étude que la situation s’est considérablement améliorée, une très forte majorité de membres se déclarant satisfaits de la gamme des produits offerts, des rendements obtenus et de l’information fournie.

1999

Les Fonds d’investissement FMOQ inc. ouvre un bureau dans la région de Québec. Le site Internet des Fonds FMOQ est mis en ligne.

2000

Les Fonds d’investissement FMOQ inc. lance son nouveau service de planification financière. On met sur pied un programme de soirées-conférences. Au 31 décembre, le nombre de participants passe à 4 358 et le volume d’actifs sous gestion s’élève à 378,3 millions de dollars (378,3 M$).

2001

Le Fonds obligations canadiennes FMOQ est lancé. Au 31 décembre, les sociétés Fonds FMOQ rapatrient toutes les activités inhérentes à la tenue des dossiers des participants aux Fonds.

2002

À la suite d’une entente de partenariat conclue avec l’Association des optométristes du Québec (AOQ), tous les membres de l’AOQ ont accès aux produits et services offerts par Les Fonds d’investissement FMOQ inc. Dans le cadre du prestigieux concours Les Mercuriades de la Chambre de Commerce du Québec, la Société est finaliste dans la catégorie « Affaires électroniques » ainsi que pour le prix spécial décerné par Bell pour l’intégration des technologies de l’information. La Société procède à la refonte de son site Internet.

2003

La totalité des mandats de gestion des divers Fonds FMOQ est revue et des changements importants sont apportés. Trois firmes se partagent désormais les mandats de gestion de l’ensemble des Fonds FMOQ. Le Fonds omnibus FMOQ revient à sa vocation première. Dorénavant, la partie des actifs investis dans les marchés boursiers oscillera autour de 55 %, ramenant ainsi les objectifs du Fonds dans la lignée de la philosophie qui prévalait au moment de sa création.

2004

Les Fonds d’investissement FMOQ inc. complète sa gamme de produits et services en y ajoutant la majorité des fonds communs de placement disponibles au Canada, les produits d’Épargne Placement Québec et, par le biais de partenaires, des services de courtage en valeurs mobilières. Elle est dorénavant en mesure de prendre en charge et de conseiller ses clients sur l’ensemble de leurs portefeuilles. En décembre, le Fonds obligations internationales FMOQ est retiré de l’offre de produits et services et ses détenteurs sont invités à transférer leurs actifs dans le Fonds obligations canadiennes, lequel présente des perspectives plus intéressantes.

2005

Les actifs de Fonds FMOQ sous gestion franchissent le cap des 500 millions de dollars (500 M$). Le Fonds équilibré FMOQ est fusionné au Fonds de placement FMOQ.

2007

Il est désormais possible de constituer une société aux fins de l’exercice de la profession médicale. Le service de planification financière offre rapidement un forfait d’analyse de pertinence d’incorporer sa pratique médicale.

2006

Le Fonds revenu mensuel FMOQ est lancé. En conformité avec le Règlement 81-107 de l’Autorité des marchés financiers du Québec, un comité d’examen indépendant est mis sur pied.

2007

Il est désormais possible de constituer une société aux fins de l’exercice de la profession médicale. Le service de planification financière offre rapidement un forfait d’analyse de pertinence d’incorporer sa pratique médicale.

2008

Dr Louis Godin est élu à la présidence de la FMOQ et devient par le fait même président du Conseil d’administration. La société Les Fonds d’investissement FMOQ inc. devient la première institution financière au Canada à offrir le régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI).

2009

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est inclus dans l’offre de produits et services.

2010

Le nouveau site Internet est lancé. Convivial et sécurisé, il contient un volet transactionnel permettant aux clients de consulter leurs comptes et de donner des instructions pour les transactions à effectuer. En collaboration avec la FMOQ, Les Fonds d’investissement FMOQ inc. élabore et commence à dispenser deux ateliers de préparation à la retraite, formation reconnue par le Collège des médecins.

2011

Le service de gestion privée de portefeuille est offert par le biais de la Société de gestion privée des Fonds FMOQ inc., une entité nouvellement créée. Les deux nouveaux Fonds, soit le Fonds Gestion privée FMOQ Actions et le Fonds Gestion privée FMOQ Multistratégie sont lancés.

2012

Les Fonds d’investissement FMOQ inc. franchit une étape marquante de son histoire, alors que la valeur globale de ses actifs sous gestion dépasse un milliard de dollars (1 G$). Un bureau de gestion privée est aussi ouvert à Québec. Le nouveau portail de diffusion et de formation en ligne CyberStudio Fonds FMOQ est lancé. Le Fonds de placement FMOQ se voit ajouter de nouvelles catégories d’actifs. Confirmant le développement soutenu des Fonds FMOQ, les équipes de Montréal et de Québec emménagent dans de nouveaux locaux.

2013

Le Fonds Gestion privée FMOQ Revenu diversifié est lancé en mars, suivi du Fonds équilibré conservateur FMOQ en avril. Pour répondre à la demande croissante des médecins omnipraticiens, un service de facturation des honoraires des médecins est mis sur pied. Ce service est dispensé par la filiale Services accessoires Fonds FMOQ inc. Afin de mieux refléter sa mission, son rôle-conseil et l’ensemble de son offre, la société Les Fonds d’investissement FMOQ inc. devient Conseil et Investissement Fonds FMOQ inc. Le nouveau logotype qui accompagne ce changement de nom met davantage en évidence le dynamisme de la Société qui a permis sa croissance soutenue au fil des ans. Désormais, les différentes filiales possèdent chacune leur identité visuelle propre, tout en étant reliées à l’élément graphique central : le caducée, suivi des mots « Fonds FMOQ ».

2014

Nos Sociétés accueillent leurs premières administratrices au sein de leurs conseils d’administration respectifs : Dre Josée Bouchard et Mme Chantal Bélanger. Nous sommes parmi les premières institutions financières à obtenir l’accréditation requise de l’Autorité des marchés financiers du Québec pour offrir le nouveau régime volontaire d’épargne-retraite (RVER). Au 31 décembre, la valeur globale des actifs sous gestion atteint 1,4 milliard de dollars (1,4 G$).

2015

Une brochure spéciale consacrée à l’histoire des Sociétés est produite afin de souligner les 35 ans d’existence du Fonds omnibus FMOQ. Suite à l’acquisition d’une agence de facturation déjà bien établie dans la communauté médicale, Services accessoires Fonds FMOQ inc. se classe dans le Top 10 des agences de facturation servant les médecins omnipraticiens du Québec. Au 31 décembre, la Société compte 6 660 participants et la valeur globale des actifs sous gestion atteint 1,5 milliard de dollars (1,5 G$).

2016

Le Fonds omniresponsable FMOQ est lancé afin de permettre aux membres de la communauté médicale et à leurs proches d’investir de façon socialement responsable.

2017

Les Fonds FMOQ passent d’une cote hebdomadaire à une cote quotidienne. Le nouveau Fonds Gestion privée FMOQ Immobilier et Infrastructure est lancé. L’ensemble de nos opérations sont repensés dans le but de mieux vous servir. Le nombre de participants a franchi le cap des 7000 membres.

Vous avez des questions ?

Nous sommes à votre écoute !