acces compte
Accueil » Calcul des rendements des fonds et rendements personnalisés
logo

Calcul des rendements des fonds et rendements personnalisés

Dans l’édition de mai 2000 de la revue Le Médecin du Québec, nous avions abordé le calcul du rendement d’un fonds, une opération qui est régie par la Norme canadienne 81-102 Les organismes de placement collectif (NC 81-102) selon laquelle le rendement doit être net de tous les frais payables par tous les détenteurs du fonds. Ce rendement ne tient cependant pas compte de frais payables par quelques porteurs, comme les commissions de vente ou les frais de sortie1. Le résultat obtenu représente précisément ce qu’aurait obtenu un participant qui aurait investi au début de la période puis réinvesti, sous forme de parts additionnelles au moment de leur versement, tous les revenus et gains en capital reçus, et ce, sans rien ajouter ni retirer à son investissement initial.

Qu’en est-il maintenant de vos rendements personnalisés qui sont inscrits sur vos relevés de placement?

Depuis plusieurs années, la Société de gérance des Fonds FMOQ inc. utilise la méthode de calcul de rendement pondéré en fonction du temps qui repose sur la formule de liaison de la méthode Dietz modifiée. Ainsi, les rendements qui figurent sur vos relevés trimestriels tiennent compte des apports et des retraits d’argent effectués pendant la période concernée.

Pour établir les rendements personnalisés, notre système calcule les rendements tous les mois. S’il y a eu un flux monétaire (c.-à-d. un dépôt ou un retrait) durant le mois, un facteur de pondération est déterminé afin de tenir compte de la portion du mois qui a été affectée par le dépôt ou le retrait2. Une fois les rendements mensuels connus, il ne reste plus qu’à lier les rendements des 12 mois de l’année pour obtenir le rendement annuel3. Pour les périodes de plus d’un (1) an, les rendements de chacune des années sont liés, et le tout est soigneusement annualisé4.

Bien que cette méthode de calcul soit la plus couramment utilisée, il faut noter qu’un dépôt ou un retrait important, surtout en fin de période, peut fausser le rendement calculé en regard du rendement réellement obtenu en considérant les montants en dollars.

Exemple

En janvier, un client ouvre un nouveau compte avec un investissement de 100 $. Au cours des 11 mois suivants, son investissement croît de 10 % et vaut donc 110 $, le 1er décembre. Le client décide alors d’ajouter 9 890 $ à son compte qui grimpe à 10 000 $, mais son investissement chute de 1 % au cours du mois de décembre.

La valeur inscrite sur son relevé au 31 décembre sera donc de 9 900 $. En pratique, son relevé affichera un rendement positif de 8,9 %, et ce, même si le client a effectivement perdu 90 $.

Toutefois, tant que les investissements ne sont pas disproportionnés5 en comparaison de la valeur globale du portefeuille, ou qu’il n’y a pas d’écarts de rendement majeurs entre les périodes, cette méthode de calcul fournit de très bons résultats. Il existe d’autres méthodes de calcul du rendement, mais chacune a ses défauts et ses incohérences.

La Société de gérance des Fonds FMOQ inc. a opté pour cette méthode, d’une part, parce qu’elle est celle qui est la plus répandue et qu’elle permet ainsi de meilleures comparaisons et, d’autre part, parce que, pour la très grande majorité des portefeuilles de nos clients, elle représente correctement le rendement obtenu.

Il faut toutefois garder à l’esprit que, peu importe la méthode utilisée, les résultats obtenus ne sont qu’une estimation de rendement, à moins que vous n’ayez effectué aucun retrait ni dépôt dans votre compte.

Pour plus de renseignements sur cette question, ou pour discuter du rendement obtenu dans votre portefeuille, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

1 Les Fonds FMOQ ne comportant pas de commission, il n’y a aucuns frais ni à l’achat, ni à la vente.

2 Formule de la méthode Dietz modifiée

Rendement mensuel =      VMF – VMI – F

VMI + FP

VMF           =            Valeur marchande du portefeuille à la fin du mois

VMI            =            Valeur marchande du portefeuille au début du mois

F                  =            Somme des flux monétaires (dépôts – retraits)

FP                =             Somme de chaque rentrée ou sortie de fonds Fi multipliée par sa pondération Pi.

Fi                 =            Chaque flux monétaire

Pi                 =            N – Ji

N

N =            Nombre de jours dans le mois

Ji =            Nombre de jours qui se sont écoulés entre le début du mois et de la date du dépôt ou retrait

3 Formule de liaison

Rendement = {[(1+R1 ) x (1+R2 ) x …(1 + Rn )] – 1} x 100

R1            =            Premier rendement mensuel calculé

R2            =            Deuxième rendement mensuel calculé

Rn            =            Dernier rendement mensuel calculé

4 Formule annualisée

Rendement annualisé = (1 + Rendement obtenu avec formule de liaison) ^(1/ nombre d’années)

5 Dans notre exemple, le 2e investissement était de 90 fois la valeur du compte

(9 890 $ contre 110 $).


© 2011 Les Fonds d’investissement FMOQ inc. Tous droits réservés. Avis juridique général.